Le PTZ : qu’est-ce que c’est et comment en bénéficier ?

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est un dispositif mis en place par l’État français pour faciliter l’accès à une habitation aux personnes au revenu modeste. Vous l’aurez compris, c’est donc le sujet de notre article d’aujourd’hui. Nous verrons non seulement en détail le fonctionnement du PTZ, mais nous verrons également les conditions pour en bénéficier. Commençons tout de suite !

PTZ : le fonctionnement

A lire en complément : Comment remplir la déclaration de la taxe d'habitation ?

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est en effet un dispositif né de l’initiative de l’État français dans un but très précis. Ce dispositif permet de faciliter l’accès à une habitation aux personnes au revenu modeste, que ce soit en achetant un bien ou en menant des travaux de construction. Mais comment fonctionne-t-il ?

Vous l’aurez compris, nous parlons ici de prêt dans lequel l’établissement prêteur ne percevra aucun intérêt. L’empereur, celui qui souhaite devenir propriétaire, ne remboursera donc ni plus ni moins que la somme empruntée, ce qui facilite grandement les choses.

A lire également : Comment tout connaître du secteur immobilier ?

La loi encadrant le Prêt à Taux Zéro a d’ailleurs connu une modification en 2020. Des changements qui prendront effet dès 2021 et qui concernent notamment les conditions d’obtention. Mais de quelles conditions parle-t-on exactement ? C’est ce que nous allons voir maintenant !

Les conditions pour bénéficier du PTZ

Comme tous les dispositifs mis en place par l’État, le PTZ (Prêt à Taux Zéro) ne s’applique pas à tout le monde. Il faut remplir des conditions pour pouvoir en bénéficier. Voici d’ailleurs ces conditions :

–          Le principal intéressé ne doit pas être propriétaire de son domicile pendant les deux dernières années précédant sa demande.

–          L’intéressé ne doit pas dépasser un montant maximum de revenu qui dépend de la zone et du nombre de personnes dans le foyer. Ce montant maximum commence à 24 000 € dans la zone PTZ C et peut aller jusqu’à 118 400 € pour une famille de plus de 7 personnes dans la zone PTZ A et A bis.

ARTICLES LIÉS