Comment calculer la rentabilité d’un bien immobilier ?

Investir dans le secteur immobilier présente plusieurs avantages. Cela s’explique par le niveau de rentabilité que les investisseurs de ce domaine peuvent avoir. Si vous envisagez d’investir dans ce secteur ou possédez déjà un bien immobilier mais ignorez comment calculer sa rentabilité, cet article vous explique comment procéder. Vous découvrirez dans la suite, des conseils pratiques pouvant vous aider à obtenir facilement le résultat recherché.

Calculer la rentabilité brute

En tant que profit brut que tire un investisseur immobilier sur son bien, la rentabilité brute se présente sous deux formes :

Lire également : Est-ce normal de payer 2 taxes d'habitation ?

La rentabilité brute abstraite

Pour calculer la rentabilité brute abstraite, il suffit de prendre l’ensemble des loyers annuels multiplié par cent et qu’on divise par le coût d’achat du bien immobilier. Ce qui fait : RBa = Total Loyers annuels × 100 ÷ Prix d’achat.

Supposons que vous souhaitez acheter un immeuble de 50.000 € qu’il loue à 500 € par mois. Alors la rentabilité brute abstraite revient à : RBa = (500 × 12 × 100) ÷ 50.000 = 12%.

Lire également : Quand revendre son bien immobilier ?

La rentabilité brute concrète

La rentabilité brute concrète se calcule en prenant le total du loyer annuel multiplié par cent et qu’on divise par le coût de revient qui comprend les charges comme les travaux de rénovation, les frais d’ameublement, les frais d’agence, les frais de notaire, etc. Ainsi donc, la rentabilité brute concrète répond à la formule : RBc = Total Loyers annuels × 100 ÷ Prix de revient.

Dans l’exemple précédent, si vous envisagez de faire des travaux et autres charges de 10.000 € sur son bien, alors la rentabilité concrète revient à : RBc = (6.000 × 100) ÷ (50.000+10.000) = 10%. De 12%, vous passerez à 10%.

calcul rentabilité

Calculer la rentabilité nette

La rentabilité nette se calcule en déduisant du loyer annuel les différents frais de fonctionnement tels que la taxe foncière, les charges de copropriété, l’assurance propriétaire non occupant, la cotisation foncière des entreprises CFE, etc.

Dans le cas d’espèce, si un investisseur engage des frais de fonctionnement de 2000 €, alors la rentabilité nette de son immeuble revient à : RN = Total Loyers annuels – Charges de fonctionnement × 100 ÷ Prix de revient. Ce qui donne alors : RN = (6000 – 2000) × 100÷ 60.000 = 6,66 %

Calculer la rentabilité double nette

La rentabilité double nette ou rentabilité nette-nette se calcule en prenant en compte la situation fiscale de chaque investisseur.

Dans le cas où le propriétaire devra payer sur son bien un impôt de 1500 € par an, alors sa rentabilité double nette est : RDN = Total Loyers annuels – Charges de fonctionnement – Impôts × 100 ÷ Prix de revient. Ce qui fait : RDN = (6000 – 2000 -1500) × 100 ÷ 60.000 = 4, 16%.

Tous les investisseurs, qu’ils soient professionnels ou débutants, souhaitent avoir des bénéfices en investissant dans le secteur immobilier. Quel que soit le type d’investissement que vous ferez dans ce secteur, ce qui compte c’est la rentabilité. Ceux qui investissent dans le cadre de l’immobilier locatif sont beaucoup plus concernés. Savoir calculer donc le seuil de rentabilité de son investissement est très important d’autant plus que c’est à base de cela que vous saurez si votre capital a augmenté ou pas.

En somme toute, la rentabilité d’un bien immobilier se calcule de différentes manières. Si vous cherchez donc à connaître la rentabilité de votre bien immobilier, vous n’avez qu’à calculer la rentabilité brute abstraite ou concrète, la rentabilité nette ou la rentabilité double nette. Cet article vous a-t-il plu ? Alors, partagez-le.

ARTICLES LIÉS