Comment choisir l’épaisseur d’un parquet stratifié ?

Quelle épaisseur pour un parquet stratifié ?

La réponse à cette question dépend de plusieurs critères, y compris la pièce dans laquelle votre parquet stratifié va être posé.

A lire aussi : Comment contribuer à la transition énergétique ?

En ce qui concerne le haut de la gamme de parquet stratifié qui est très résistant et peut équiper un magasin passe-haut, un couloir de bureau (où le personnel et les clients viennent et viennent) ou même les parties les plus demandées de votre maison, vous trouverez des lames épaisses de qualité de 8 à 12 mm qui intègrent parfois un sous-poil de 1-2,5 mm pour un vrai confort de marche et une grande résistance. Vous pouvez ensuite choisir différentes espèces : chêne, châtaignier, wengé… mais aussi différentes épaisseurs de parquet , selon la qualité de finition souhaitée et selon vos aspirations, tout en prenant soin d’être en conformité avec le décor de votre entreprise ou de votre maison.

A lire en complément : Installer un poêle à bois : les avantages

Veuillez noter que la configuration d’une sous-couche pour votre parquet est un étape essentielle avant la pose parquet stratifié . Le sous-poil assure un confort sonore et thermique et permet une meilleure tenue revêtement de sol dans le temps et assure une durée de vie plus longue. La sous-couche compense parfois certaines irrégularités du sol et aide à protéger le parquet contre d’éventuels ascenseurs humides. La performance des sous-couches varie en fonction des matériaux et il est important de choisir le sous-poil qui correspond le mieux aux contraintes de votre chantier.

Comment l’adapter à votre intérieur, quelle pose choisir ?

Il est vrai que l’accord de votre revêtement de sol stratifié Avec les meubles de votre chambre peut jouer sur l’humeur globale de l’endroit. Votre sol mérite un environnement qui le mettra en évidence et vice versa. Votre revêtement de sol stratifié Pour le salon avec une belle essence de chêne huilé, se fondra parfaitement dans une maison avec un ancien caractère, avec de beaux meubles anciens. Inversement, un sol plus léger ou très sombre se combinera avec un mobilier blanc contemporain. Dans tous les cas, le parquet d’un côté, il évoque la tradition et apporte ce « je ne sais pas quoi » qui fait toute la différence. Une chambre vêtue d’un beau parquet ajoute toujours du charme à l’ensemble… Tout le monde peut maintenant trouver son bonheur (budget, décor), stratifié permet, en outre, sans complexe de changer le sol à un coût moindre. Tout est donc possible de s’amuser !

Ensuite, il reste à choisir la technique de pose, et il existe plusieurs types  :

— pose collée  : permet de poser les planches de parquet ou les dalles directement sur le sol. Ceci est possible sur les supports en béton, sur les vieilles tuiles, le sol ou le faux sol. A savoir la pose collée est obligatoire lorsque vous installez un chauffage au sol. Cette pose offre une marche et limite le bruit pendant votre passage…

pose flottante  :

— Clip-on, Il devrait également ajouter une sous-couche d’isolation acoustique, vos voisins d’en bas diront merci (si vous en avez) ! La pose peut être clippée sur deux côtés, dans ce cas, la pose doit être effectuée dans le sens de la longueur. S’il est clip-on sur quatre côtés, il est possible de faire l’installation en longueur ou en largeur et vous n’aurez pas besoin d’un maillet ou d’une lame de traction.

professionnel — à coller, dans ce cas, les planches de parquet sont simplement collées ensemble. Le message à retenir est évident pour quiconque ne montre pas de grandes compétences de bricolage, n’hésitez pas à faire appel à Son aide est nécessaire et fortement conseillé afin d’obtenir un résultat parfait, que vous n’aurez absolument pas à rougir !

ARTICLES LIÉS