À qui s’adresse le nouveau prêt à taux zéro pour la rénovation énergétique ?

Pour inciter les Français à réaliser les travaux nécessaires pour mieux isoler leur logement, le gouvernement a créé un certain nombre d’aides financières. La dernière en date est l’éco-prêt accessible sans condition de ressources. Petit état des lieux.

En quoi consiste ce prêt ?

 La lutte contre les passoires énergétiques est l’une des préoccupations gouvernementales. Parmi l’arsenal utilisé, voici l’éco-prêt à taux zéro qui permet de soutenir les ménages éligibles grâce à une aide nommée MaPrimeRénov’ et à financer le reste à charge dans les cas de travaux d’isolation et/ou de chauffage. Ce prêt a pour nom « Mon éco-PTZ Prime Rénov ». Il est accordé sans conditions de ressources mais seulement par certaines banques depuis le 17 novembre dernier. Plafonné à 30 000 euros, il peut être remboursé entre 3 et 15 ans. N’hésitez pas à nous demander des conseils sur climatix-lh.com.

Lire également : Dois-je acheter une maison ou un appartement ?

Comment obtenir cet Eco-prêt ?

Avant toute chose, il vous faudra prendre un rendez-vous auprès d’un conseiller bancaire d’un des établissements qui distribuent ce prêt. Une fois votre dossier validé, vous recevrez une notification de MaPrimeRénov’ transmise par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) sur laquelle figurera le montant du reste à charge.

Vous pouvez demander cette aide pour des travaux déjà commencés mais le prêt doit être réalisé dans les 6 mois suivant la notification d’attribution de MaPrimeRenov’. Pour donner accès au plus grand nombre, vous pourrez trouver « Mon éco-PTZ Prime Rénov’ » sera disponible dans d’autres banques durant le début de l’année 2023.

A découvrir également : Guide de l’isolation à la Réunion

En quoi consiste la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique regroupe tous les travaux réalisés sur un bâtiment permettant de réduire sa consommation énergétique. Le but d’une rénovation est principalement d’améliorer le confort intérieur du logement, mais également de réduire les dépenses énergétiques. Notre pays, dans le cadre des divers accords environnementaux, s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Dans cette optique, il est logique de concentrer les efforts sur les bâtiments puisqu’ils consomment 45% de l’énergie du pays et émettent environ 25% des gaz à effet de serre. 

Quels sont les travaux concernés par la rénovation énergétique ?

Nous pouvons dénombrer quatre grands types de travaux de rénovation énergétique. L’isolation, le chauffage ; la régulation du chauffage et la ventilation. L’isolation a pour objectif de renforcer l’enveloppe thermique d’un logement et donc de diminuer les pertes thermiques. Ces travaux peuvent se concentrer sur les murs, les fenêtres ou portes, le sol, les combles et la toiture. Ils peuvent concerner les murs, les fenêtres et les ouvrants, le sol, les combles ou la toiture.  Il vous faudra vous demander ensuite si votre équipement de chauffage est assez performant et éventuellement le remplacer par une pompe à chaleur par exemple. 

En cas de nouvelle installation de chauffage, il est également conseillé d’installer des équipements de régulation, comme des thermostats programmables etc. Enfin, pour permettre le renouvellement de l’air dans un logement mieux isolé, des travaux de ventilation peuvent être menés, comme l’installation d’une VMC double flux. La rénovation énergétique est l’affaire de tous. Elle permet non seulement de protéger notre planète, mais également de réaliser des économies. Profitez-en, c’est le bon moment.

ARTICLES LIÉS