6 compétences majeures pour devenir un promoteur immobilier performant

Dans le secteur de la construction, un promoteur est une personne qui développe un bien immobilier par la construction et qui est initialement (mais pas toujours) propriétaire de la zone développée. Un promoteur élabore le concept général d’un projet de construction, en tenant compte de toutes les nuances et de la faisabilité du projet. Il est engagé dans une série d’activités liées à l’immobilier, telles que la recherche du meilleur emplacement, les sources de financement, l’obtention des autorisations, la construction sur des terrains bruts, l’organisation de réparations ou de rénovations, etc. L’objectif final de tout promoteur immobilier moderne est d’augmenter la valeur des biens immobiliers et de réaliser un profit maximal sur le projet de construction. Un promoteur est un entrepreneur qui tire profit de la construction en réaménageant ou en rénovant des bâtiments. Mais quelles sont les compétences clés pour réussir en tant que promoteur immobilier moderne et performant ?

La différence entre un promoteur immobilier et un investisseur immobilier

Les termes « promoteur » et « investisseur » sont fréquemment utilisés sur le marché de l’immobilier, mais que font précisément ces personnes ? Ces termes sont-ils interchangeables ? Un investisseur immobilier achète un bien résidentiel ou commercial dans le but de générer un rendement financier. Dans la plupart des cas, ce rendement financier est obtenu en louant le bien ou en le revendant. Avant d’acquérir un bien, l’investisseur professionnel effectue des recherches approfondies pour s’assurer que l’emplacement du bien, son prix et le bâtiment lui-même permettront d’obtenir un retour sur investissement décent.

Lire également : Pourquoi acheter un bien immobilier sans apport ?

La « promotion immobilière » est un terme plus complexe que celui d' »investissement ». Un promoteur immobilier achète un terrain, y construit un certain nombre de maisons, d’appartements ou de logements, puis les vend avec un bénéfice une fois le développement terminé. Afin d’obtenir des résultats rapides, les promoteurs disposent souvent d’un solide réseau de constructeurs, d’agents immobiliers et de spécialistes juridiques. Souvent, les promoteurs immobiliers ont des liens avec le conseil municipal et connaissent bien les règles d’urbanisme et de construction de la municipalité.

Quelles sont les responsabilités des promoteurs immobiliers ?

Dans l’ensemble, un promoteur immobilier est un spécialiste qui utilise ses connaissances pour étudier, concevoir et réaliser un projet en assumant de nombreuses responsabilités et tâches au quotidien.

A lire également : Où investir dans les Alpes-maritimes ?

En général, les promoteurs sont responsables de :

  • Créer une idée et régler les questions d’organisation. Le développement immobilier commence par la recherche d’un terrain approprié, ou d’un bien à rénover. Ensuite, le promoteur crée un concept de projet, prépare un plan basé sur la quantité de travail, la surface et la charge fonctionnelle du bâtiment, crée un croquis, sélectionne les entreprises de construction et les bureaux d’architecture, obtient les permis et assure le contrôle du processus de construction.
  • Évaluer la faisabilité d’un projet, fournir une estimation du budget. Le promoteur analyse le marché immobilier afin d’identifier comment améliorer le rendement d’un futur bien.
  • Communiquer avec les personnes clés. Un développeur doit interagir avec de nombreuses personnes et équipes jusqu’à la mise en service de l’objet. Il est également chargé de trouver les futurs acheteurs.
  • Superviser, gérer et évaluer les risques. Les promoteurs sont responsables de la livraison du projet, des appels d’offres des entrepreneurs et de la gestion de la conception. Ils évaluent également les risques éventuels et élaborent des moyens de les atténuer.
  • Gérer le marketing. Les promoteurs effectuent une étude de marché, choisissent des stratégies de marketing, trouvent des agents immobiliers fiables, organisent la prévente, la location ou la vente du bien.
  • Assurer l’exploitation et la gestion du bien bâti. L’exploitation et la maintenance des installations faisant partie du cycle de vie du projet, les promoteurs doivent y réfléchir dès le début du processus de construction. L’exploitation et la maintenance des installations englobent un large éventail de services, de processus et d’outils destinés à garantir que le bien bâti remplit les fonctions pour lesquelles il a été conçu et construit. Pour réussir à gérer de multiples projets simultanément, les promoteurs utilisent généralement des logiciels de maintenance de premier ordre, comme PlanRadar.

Pour réussir dans ces entreprises, diriger avec succès une activité aussi complexe, coordonner et gérer le travail de nombreux spécialistes dans les domaines de la conception, de l’architecture, de la construction, du marketing et du droit, un promoteur immobilier moderne doit posséder une liste assez impressionnante de qualifications et de compétences personnelles. En voici quelques-unes.

6 compétences que tout promoteur immobilier moderne devrait posséder

  1. Un esprit d’analyse et de solides compétences entrepreneuriales. Sans ces qualités, il est impossible de mener à bien les principales tâches de la promotion immobilière, à savoir analyser le marché, évaluer les risques et construire avec précision le concept d’un bien immobilier rentable. En outre, le promoteur doit toujours être au courant de ce qui se passe sur le marché des terrains et des biens immobiliers. Cela exige des connaissances et une expertise approfondies.
  2. Une formation et une expérience de bonne qualité. Le développement immobilier est un type d’activité où l’expérience est cruciale. Outre une formation en économie, en finance, en construction ou en droit (ou mieux encore, une combinaison de plusieurs de ces formations), un promoteur doit avoir une réelle expérience dans la mise en œuvre de projets de développement. Un tel spécialiste sera constamment confronté (personnellement ou en supervisant des spécialistes engagés) à des questions liées aux finances, aux risques, aux prêts, à la recherche d’investisseurs et à l’approbation d’un très grand nombre de documents. La combinaison de toutes ces compétences ne peut être obtenue que par l’expérience.
  3. Du charisme et une forte capacité de persuasion. Les uns acquièrent ces compétences, et les autres les possèdent naturellement. Mais dans tous les cas, ces qualités sont très importantes pour la réussite d’un promoteur. Chaque jour, les promoteurs interagissent avec une variété de personnes représentant différentes organisations, établissent des contacts et mettent en place une coopération mutuellement bénéfique pour le bien du futur projet. Le contact n’étant pas toujours facile, le promoteur doit avoir un talent de persuasion, ce qui est crucial dans les négociations d’investissement et les litiges avec les autorités de régulation. Un promoteur performant doit être capable de maîtriser le facteur humain et d’obtenir le compromis le plus favorable.
  4. Des compétences en matière de construction et d’ingénierie. Un grand promoteur n’est pas seulement un analyste commercial et un théoricien. Au contraire, les promoteurs les plus efficaces sont ceux qui sont réellement impliqués dans les processus de construction, et qui en comprennent toutes les nuances et les étapes. Une personne consciente de la complexité du futur bâtiment est plus à même d’évaluer les risques de manière réaliste et de faire des prédictions précises.
  5. La compréhension de toutes les innovations modernes en matière de construction. Les développeurs professionnels doivent être informés des technologies et des logiciels les plus récents dans le domaine de la construction. Ils doivent connaître non seulement les logiciels de gestion, mais aussi les programmes de construction tels que PlanRadar, BIM 360, MS Project, les logiciels de PropTech, ainsi qu’une variété d’outils et de services numériques, notamment Traceair et HoloLens.
  6. Comprendre le marché de l’immobilier. Cela ne signifie pas littéralement qu’un promoteur doit être un spécialiste du marketing de haut niveau, mais il doit certainement comprendre quel type de spécialiste engager pour une promotion efficace des objets construits. Une formation complémentaire en marketing sera donc un grand avantage pour un promoteur immobilier moderne.

Ces 6 compétences ne sont pas exhaustives mais elles représentent aujourd’hui les atouts incontournables que tout promoteur immobilier moderne se doit d’avoir pour réussir dans le métier.

ARTICLES LIÉS