Tout ce qu’il faut savoir avant d’installer un studio de jardin

Un studio de jardin est une annexe intéressante qui permet d’avoir une nouvelle pièce isolée en dehors de la maison, et ainsi agrandir l’espace de vie utilisé au quotidien. De la préparation du projet à l’installation du studio, découvrez tous nos conseils dans cet article !

Prévoir l’installation d’un studio de jardin

Un studio de jardin, pour quelles utilisations ?

Quand on parle de studio de jardin, on pense bien sûr à une petite habitation avec un lit, une salle d’eau et un coin cuisine qui peut avoir plusieurs utilisations :

A lire en complément : Quel prix pour des travaux de chauffage avec radiateur?

  • Une chambre d’amis, pour accueillir la famille et les amis qui viennent vous rendre visite ;
  • Une chambre d’ado, solution intermédiaire entre habiter la maison familiale et partir vivre seul ;
  • Une chambre à louer, pour un revenu régulier qui rentabilise vite les coûts d’installation.

Mais l’annexe de jardin peut aussi être aménagée différemment pour répondre à d’autres besoins :

  • Un bureau, pour travailler au calme, loin de l’agitation de la maison ;
  • Une salle de réception, pour recevoir la famille et les amis le temps d’une soirée ;
  • N’importe quelle pièce de loisir : salle de sport, de musique, bibliothèque, atelier de bricolage ou d’artiste, etc.

Quel est le prix d’un studio de jardin ?

Le prix du studio de jardin dépend beaucoup de la qualité de la structure et de l’utilisation prévue, mais aussi du mode d’installation choisi (on en parle juste en dessous). Vous pouvez vous en sortir pour moins de 2.000 euros pour un bureau construit par vos soins, ou devoir débourser jusqu’à plus de 30.000 euros pour une petite habitation livrée prête à l’emploi. Aux coûts de construction s’ajoutent les frais annexes :

A lire en complément : Pourquoi opter pour un comparateur de cuisine en ligne ?

  • Le raccordement aux différents réseaux (eau, électricité, gaz) ;
  • L’ameublement, les équipements et la décoration ;
  • La taxe d’aménagement (à payer au moment des travaux) ;
  • L’augmentation de la taxe foncière annuelle.

Il faudra donc sûrement emprunter : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels pour trouver des solutions de financement adaptées à votre situation comme le regroupement de crédit.

Quelles démarches administratives faut-il effectuer ?

Comme pour toute installation d’annexe permanente dans un jardin, l’installation d’un studio de jardin doit l’objet de certaines formalités administratives avant de passer à la phase opérationnelle. Les démarches à effectuer ne dépendent pas de l’utilisation de votre futur studio de jardin, mais de sa taille :

  • Si la surface au sol est inférieure à 20 mètres carrés, une simple déclaration préalable de travaux suffit (c’est pourquoi beaucoup de modèles répondent à cette exigence).
  • Si la surface au sol est supérieure à 20 mètres carrés, il va falloir demander un permis de construire, procédure plus longue et plus laborieuse.

Construire soi-même ou faire appel à des professionnels ?

Se faire livrer : la solution simple et rapide

La solution la plus simple est de se faire livrer un studio tout prêt, utilisable en l’état. Si vous optez pour ce mode d’installation, des professionnels viendront préparer votre terrain et poser des fondations avant d’amener l’abri de jardin, déjà monté et isolé, et de l’installer sur place. En fonction du budget restant et de l’utilisation choisie, il est souvent possible d’avoir un studio déjà entièrement aménagé, avec les éventuelles cloisons, les meubles et les équipements. Les forfaits les plus complets proposent même de vous accompagner lors des démarches administratives pour les autorisations en mairie et pour les raccordements aux différents réseaux (eau, gaz, électricité). Il s’agit de la solution la plus simple et la plus rapide, mais aussi de la plus onéreuse : elle ne convient pas aux petits budgets.

Tout faire soi-même : la solution pour les bricoleurs

La solution Do It Yourself (DIY), si elle est à la fois ludique et économe, est réservée aux bricoleurs expérimentés ayant des connaissances et compétences quasi professionnelles. En effet, il faudra dans l’ordre :

  1. Dessiner les plans de construction et d’aménagement ;
  2. Préparer le terrain (notamment niveler le sol) ;
  3. Couler une dalle en béton pour les fondations ;
  4. Monter la structure murale et la charpente ;
  5. Monter les murs et les ouvertures (porte, fenêtres) ainsi que poser la toiture ;
  6. Faire l’isolation intérieure et extérieure ;
  7. Aménager l’intérieur avec une mezzanine et des cloisons ;
  8. Poser la cuisine et la salle d’eau le cas échéant ;
  9. Raccorder le studio aux réseaux d’eau, de gaz, d’électricité ;

Etc.

Construire en kit : la solution économe intermédiaire

Heureusement, entre le parcours du combattant de l’autoconstruction et le prix démesuré des solutions all inclusives, il existe un intermédiaire économe et facilement réalisable qui conviendra à la plupart des gens : le studio en kit. Ici, tout le matériel vous est livré avec des plans détaillés vous permettant de monter votre annexe vous-même et de l’aménager comme bon vous semble. Ce mode d’installation reste bon marché (parfois même encore moins cher que le DIY), ludique et convivial si vous construisez avec votre famille ou vos amis, mais demande un peu de temps et de travail si vous n’êtes pas trop bricoleur à la base (rien d’insurmontable). Attention néanmoins : si tous les éléments de la construction en dur vous sont fournis, il vous faudra peut-être faire l’isolation vous-même, monter d’éventuelles cloisons ou encore meubler et équiper votre annexe, en fonction du modèle choisi et de son prix.

ARTICLES LIÉS