DPE : qu’est-ce qui va changer en 2020 ?

Même si le diagnostic de performance immobilier est connu de tous depuis quelques années déjà, sa réalisation n’était en rien obligatoire. En 2020, un nouveau vent souffle sur ce diagnostic que la loi fait désormais passer en priorité. Cette année, le diagnostic de performance immobilier ne sera plus une simple suggestion pour les propriétaires qui n’auront d’autres choix que de le faire réaliser. Cela devra donc être fait avant de conclure un contrat de vente ou de location. Allons à la découverte de ces changements que nous apporte 2020.

2020 : le diagnostic de performance énergétique désormais obligatoire

Le diagnostic de performance énergétique est toujours apparu comme une information et un diagnostic suggéré avant la vente ou la location de biens immobiliers. Cela fait qu’il est rarement réalisé malgré son importance. En 2020, les choses changent et ce diagnostic passe désormais dans les obligations en raison des objectifs écologiques.

A lire en complément : Comment éviter le cambriolage de sa maison ?

Les promoteurs immobiliers et les propriétaires doivent donc tenir compte de ces nouveaux changements avant de céder les biens. Les locataires ou futurs acheteurs ont également le devoir de vérifier la réalisation et la mention effectives du diagnostic de performance énergétique dans le contrat de vente. Cette obligation a pour but d’encourager la construction des maisons écologiques et l’économie d’énergie. En effet, plus vite, l’on saura qu’une maison est énergivore plus vite le problème pourra être corrigé.

A lire en complément : Ce qu’il faut savoir sur la viabilisation d’un terrain

Qui peut réaliser un diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique doit être réalisé par un professionnel certifié comme Diag Immo et qui a une assurance professionnelle en cours de validité. Le professionnel qui réalisera le diagnostic de performance énergétique doit être impartial et ne doit avoir aucun lien de parenté ou d’amitié avec le propriétaire du bien immobilier. Autrement, le diagnostic peut être invalidé et la vente annulée. En tant que propriétaire, veillez à vérifier la validité de la certification du professionnel que vous engagez pour réaliser votre DPE. Cela vous évitera bien des problèmes. Il n’est pas rare de voir certains professionnels travaillés avec une certification non renouvelée.

Que faire lorsque les résultats du diagnostic de performance énergétique sont mauvais ?

Les résultats du DPE sont notés de A à G. La note A est la meilleure tandis que la note G est la pire. Il vous revient donc en tant que propriétaire de chercher à avoir une note proche de A. Si le diagnostic réalisé donne un mauvais résultat, c’est-à-dire plus proche de G que de A, c’est que votre maison est énergivore. Pour lutter contre cela, vous devez engager des travaux qui auront pour but de corriger le tir. Bien évidemment, il faudra penser à faire une isolation complète de la maison (les combles, les murs) pour limiter la déperdition d’énergie.

Outre le caractère obligatoire que le DPE arbore désormais, le législateur veut faire comprendre à tous les impacts des maisons énergivores sur la planète. Plus les maisons consomment de l’énergie plus elles dégageront les gaz à effet de serre qui saturent l’atmosphère et contribuent à l’essoufflement de la planète.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!