Traitement de l’eau de piscine : Chlore, Brome, Oxygène actif.. Quel est le meilleur choix pour vous ?

Plonger dans une piscine est un plaisir estival incontournable pour beaucoup d’entre nous. Maintenir une eau claire et saine pour préserver la santé des baigneurs est essentiel. Plusieurs options s’offrent aux propriétaires de piscines pour traiter l’eau : le chlore, le brome et l’oxygène actif sont les plus courantes. Chacun de ces traitements possède ses propres avantages et inconvénients, et le choix dépendra des priorités de chacun en termes de coût, d’efficacité et de respect de l’environnement. Alors, quelle est la meilleure option pour vous ? Découvrez les spécificités de chacun pour faire un choix éclairé.

Eau de piscine : choix du traitement

Afin de maintenir une eau propre et saine pour la baignade, pensez à bien éliminer les bactéries, virus et autres micro-organismes susceptibles de proliférer dans l’eau stagnante des piscines. Son utilisation peut causer des irritations cutanées et oculaires chez certains individus sensibles, en particulier à haute concentration.

A lire aussi : La sécurité des enfants dans la piscine : les mesures essentielles à prendre

Une autre option populaire est le brome qui offre une alternative plus douce au chlore tout en étant tout aussi efficace. Le bromure se dissout lentement mais possède aussi un pouvoir désinfectant très puissant contre toutes sortes de pathogènes présents dans l’eau, notamment ceux liés aux champignons ou aux algues. L’inconvénient majeur du brome réside cependant dans sa température d’efficacité : lorsqu’elle atteint 30°C, il devient beaucoup moins performant.

L’oxygène actif quant à lui élimine naturellement les germes ci-dessus cités dont sont porteurs la plupart des contaminations microbiennes, telles que la cystite, par exemple. Il ne produit pas d’odeurs fortes comme celles du chlore ou du brome, alors qu’il assure une protection optimale pendant plusieurs semaines après chaque injection.

A lire en complément : Les astuces efficaces pour optimiser l'efficacité énergétique de votre piscine

Le traitement doit être renouvelé environ toutes les deux semaines, selon l’utilisation de la piscine. Ce traitement conviendra parfaitement aux personnes souffrant d’allergies ou ayant la peau fragile : il reste néanmoins un peu plus exigeant d’un point de vue neutralisation et coagulation en cas de forte contamination.

Le choix du traitement dépendra finalement des préférences suivantes : le budget alloué à l’entretien, la fréquence d’utilisation de la piscine ainsi que les allergies ou autres problèmes de santé susceptibles d’apparaître chez les baigneurs. Quelle que soit votre décision, assurez-vous de suivre les instructions de dosage recommandées pour obtenir une eau limpide et cristalline tout en garantissant une qualité hygiénique irréprochable pour tous les utilisateurs.

piscine traitement

Brome : avantages et inconvénients

Le brome, bien que moins courant, présente aussi des avantages et inconvénients à prendre en compte. Par exemple, le brome est plus doux pour la peau et les yeux que le chlore, ce qui peut être un avantage pour ceux qui ont une sensibilité particulière aux produits chimiques. Contrairement au chlore qui peut se dissiper rapidement sous l’effet du soleil ou de températures élevées, le brome reste actif même dans des conditions extrêmes.

Il y a aussi quelques inconvénients associés à l’utilisation du brome comme traitement de piscine. Il est souvent plus coûteux que le chlore en raison de sa rareté sur le marché. Bien qu’il soit plus doux pour la peau et les yeux que le chlore traditionnellement utilisé dans les piscines publiques et privées, cela ne signifie pas qu’il n’est pas irritant s’il est utilisé en trop grande quantité.

De même, comme son cousin le fluor (composant halogène), les vapeurs dégagées par une source de brome peuvent causer des irritations respiratoires si elles sont inhalées régulièrement avec une concentration importante. Pour cette raison, ils doivent être stockés loin des sources inflammables afin d’éviter toute réaction dangereuse.

Malgré ses qualités indéniables de désinfection, son temps d’action face aux virus étant supérieur au temps nécessaire à celui-ci pour contaminer (contrairement au chlore), des niveaux importants sont nécessaires afin de garantir une sécurité sanitaire optimale.

Quel que soit votre choix finalement retenu : brome ou chlore, pensez à bien comprendre les avantages et inconvénients de chaque traitement afin d’entretenir une piscine saine en toute sécurité.

Oxygène actif : avantages inconvénients et choix

L’oxygène actif est une autre option populaire pour le traitement de l’eau de piscine. Elle est souvent considérée comme une alternative plus écologique au chlore et au brome, car elle ne produit pas de sous-produits chlorés ou bromés nocifs lorsqu’elle réagit avec les contaminants organiques dans l’eau.

Les avantages supplémentaires d’utiliser de l’oxygène actif sont qu’elle n’affecte pas le pH de votre eau, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin d’ajouter des produits chimiques pour ajuster les niveaux. Contrairement à certains autres traitements tels que le brome, l’utilisation d’oxygène actif ne laisse aucun résidu collant sur la peau ou les cheveux après avoir nagé.

Malgré ces avantages significatifs, il y a aussi quelques inconvénients à utiliser de l’oxygène actif dans votre piscine. Son coût peut être nettement supérieur aux options traditionnelles telles que le chlore. De même, bien qu’elle soit douce pour la peau et les yeux par rapport au chlore et au brome traditionnels utilisés dans les piscines communautaires et privées, cela ne signifie pas qu’elle n’est pas irritante si elle est utilisée en trop grande quantité. Les concentrations élevées peuvent causer des irritations oculaires chez certains individus/familles.

Comment choisir entre ces différentes options ? Le choix du bon traitement dépendra entièrement de vos besoins spécifiques, ainsi que de votre budget et de vos préférences écologiques. Si vous êtes sensible aux produits chimiques ou préoccupé par les impacts environnementaux, l’oxygène actif peut être un choix judicieux.

Si vous voulez opter pour une solution plus abordable (mais légèrement moins douce), le chlore pourrait être la meilleure option pour vous et votre portefeuille. Si vous désirez une élimination efficace des virus/bactéries et une eau claire rapidement disponible, il faudra alors se tourner vers le brome.

ARTICLES LIÉS