Quelle autorisation pour une piscine hors sol ?

Et oui ! Même une piscine hors-sol est soumise à certaines règles ! La réglementation concerne toute déclaration à l’intention des services d’urbanisme et de fiscalité et précise les normes de sécurité à respecter. Bien sûr, ces règles s’adaptent aux situations. Vous n’aurez pas les mêmes arrangements si vous avez une petite piscine gonflable pour bébé et une grande piscine de 10m de long attachée au sol !

Pour être sûr d’être dans les règles, cependant, des confirmations devront être demandées auprès des services pertinents de votre secteur , parce que des spécificités peuvent apparaître en fonction des municipalités. Par exemple, en ce qui concerne l’urbanisme, les règles du service d’urbanisme de votre commune peuvent être plus restrictives que celles que vous trouverez indiquées sur service-public.fr

A lire également : Comment réparer le fond d'une piscine ?

Déclarations/mesures à prendre lors de l’installation d’un nouveau pool

Le site service-public.fr explique ici la réglementation des piscines pour l’installation ou la construction d’un piscine privée (prendre la section « Autre cas » puis « Piscine hors-terre »).

Tout d’abord, il est nécessaire de distinguer entre les piscines enterrées ou semi-enterrées des piscines hors-sol. Les règlements sont différents parce que la plupart du temps les piscines hors-sol sont mises en place uniquement pour l’été et ne sont pas scellées au sol.

A voir aussi : Quelle profondeur creuser pour une terrasse ?

Le législateur défini comme 1er réglemente le nombre de mois où la piscine est en place  :

  • Installé moins de 3 mois par an (15 jours en aire protégée) : il n’est pas nécessaire de demander une autorisation (déclaration préalable), sauf si la piscine est située dans une aire protégée (aire protégée, site classifié ou en attente de classification, réserve naturelle, parc naturel). Cependant, faites attention aux règles locales d’urbanisme qui peuvent imposer des restrictions spécifiques (voir à la mairie).
  • Installé plus de 3 mois par an (ou plus de 15 jours dans la zone protégée) : dans ce cas, vous devrez suivre la règle suivante.

Si votre piscine est installée plus de 3 mois dans l’année, il sera nécessaire d’observer 2ème régule la taille de la surface de votre piscine  :

  • Surface de l’étang < 10 m² : il n'est pas nécessaire de demander l'autorisation, sauf si la piscine est située dans une zone protégée. Cependant, demandez à la mairie de voir s'il n'y a pas de règles locales d'urbanisme en place où vous mettrez votre piscine.
  • Surface de l’étang entre 10 et 100 m² : une déclaration préalable est obligatoire. Vous trouverez des informations sur service-public.fr concernant les déclarations anticipées (permis d’urbanisme).
  • Surface de l’étang > 100 m² : ici, un permis de construire est obligatoire. Retrouvez toutes les étapes à suivre pour demander votre permis de construire.

Règles relatives aux équipements de sécurité (règlements sur les piscines hors-terre)

Sur le plan de la sécurité, la distinction est faite entre les piscines hors-sol et les piscines souterraines ou semi-enterrées. Ils doivent se conformer aux règlements de piscine pour prévenir le risque de noyade, en installant au moins un de ces 4 dispositifs de sécurité :

  • Barrières de piscine (standard NF P 90-306)
  • Alarmes de piscine (standard NF P 90-307)
  • Couvertures de piscine (standard NF P 90-308)
  • Abri piscine (standard NF P 90-309)

Dans notre cas (piscines hors-sol), la loi ne prévoit pas d’appareil obligatoire à ce jour. Cependant, vous pouvez configurer les accessoires de piscine à votre convenance afin d’améliorer la sécurité de ces derniers.

Cela dit, cependant, il existe une norme pour les piscines en kit (NF P 90-302) et une norme pour les exigences de sécurité pour les pièces d’aspiration et de récupération d’eau pour les piscines privées équipées de systèmes de filtration (XP P 90-314). Assurez-vous d’avoir un équipement conforme aux normes en vigueur, comme votre vendeur.

Meilleures alarmes pour piscine

# Vue d’ensemble Produit Évaluation Prix
1 Maytronics aquasensor premium – Alarme de piscine… 186,00€ Acheter sur Amazon
2 PoolGuard – Alarmes de piscine, Alarme de piscine Pas de notes 149,00€ Acheter sur Amazon
3 Bock Electric Wireless Pool Alarm,… 95,38€ Buy on Amazon
4 ALPOOL Alarm Pool Siren Remote Clé… Pas de notes 149,00€ Acheter sur Amazon
5 Centre d’alarme de piscine Visiopool, contrôle par… 249,00€ Acheter sur Amazon

Fiscalité des piscines

La question éternelle des impôts ! En plus de la réglementation de la piscine, il y a des services fiscaux. Votre taxe locale ou foncière peut être affectée par l’installation d’une piscine. Cependant, pour les piscines hors-sol, il y a « moins de risque » d’y être assujetti. En effet, pour que votre pool soit imposable, vous devez répondre oui aux 2 phrases suivantes :

  • Votre piscine est installée de manière durable
  • Votre piscine est impossible à bouger sans démolir

Attention, cependant, aux services fiscaux qui peuvent apprécier ces phrases différemment les uns des autres, selon qui vous tombez.

Dans tous les cas, ne vous inquiétez pas si vous avez acheté une petite piscine pas cher pour votre enfant, il y a peu de chances qu’il soit soumis à la fiscalité !

  • EFFICACE : Il vous alerte en cas de chute dans la piscine, tout en évitant les déclenchements intempestifs liés aux perturbations environnementales (conditions climatiques et équipements en service).
  • Facile à installer et à utiliser : il ne nécessite pas de connexion électrique ou de réglage spécial.
  • ESTHÉTIQUE : Il s’intègre parfaitement dans l’environnement de votre piscine.
  • FIABLE : Conforme à la norme NF P 90-307- 1:2009 (vérifiée par le Laboratoire National d’Essais) et est fabriqué en France dans une usine certifiée ISO 9001.
  • Garantie 2 ans
  • Aqualarm Classic – Alarme piscine avec clavier…

207,00€ Acheter sur Amazon

ARTICLES LIÉS