Quand s’arrête l’isolation à 1 euro ?

Ces dernières années, avec les dispositifs mis en place par le gouvernement, on a vu les travaux de rénovation énergétique se multiplier en France. Parmi les dispositifs qui expliquent cette situation, on peut citer entre autres la prime énergie et le dispositif isolation à 1 euro.

Malgré ce succès, le gouvernement a quand même décidé de mettre fin, plus précisément de supprimer ces deux dernières aides. Cette suppression entre dans le cadre de la réforme des certificats d’énergie et elle a été appliquée le 1er juillet 2021. Voyons de plus près ce cas de l’isolation à 1 euro.

A lire également : Comment prendre la mesure d'un velux ?

Les Certificats d’Économie d’Énergie, c’est quoi ?

 

A voir aussi : Comment carreler au mortier ?

L’isolation à 1 euro est étroitement liée à ces fameux Certificats d’Économie d’Énergie ou CEE. Ces derniers peuvent être définis comme une aide à la rénovation énergétique dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

On parle d’aide, mais il ne s’agit pas d’une subvention de l’État. C’est plutôt une participation financière venant des fournisseurs d’énergie et aussi des entreprises polluantes.

Les CEE, prolongés

Le dispositif CEE, lui, a été reconduit, ce qui fait qu’il est toujours valable à ce jour. Rappelons que depuis 2005, ils fonctionnent par période de trois ans. À chaque fin de période, on revoit les conditions d’obtention des Certificats d’Économie d’Énergie. On revalorise les conditions d’éligibilité et les autres caractéristiques relatives à la prime.

Pour cette année, on a vu quelques changements sur les Certificats d’Économie d’Énergie. Le gouvernement les a prolongés d’une année pour cette quatrième période.

Ceci a été instauré dans le but de répondre à la demande massive des fournisseurs d’énergie qui ne pourront pas atteindre les objectifs mis en place par rapport à la période de trois ans.

Avec cette prolongation d’une année, on assiste à une revalorisation des objectifs s’assimilant à une augmentation globale de 533 térawattheures.

Pas de prolongation et même une fin pour l’isolation à 1 euro

Si tel est le cas des CEE avec leur prolongation sur cette année, il faudra oublier l’isolation à 1 euro, qui elle n’a pas été reconduit, et ce, peu importe vos conditions de ressources.  En effet, toutes les offres d’isolation à 1 euro ont disparu depuis le 1er juillet de cette année.

Le Ministère de la Transition Écologique l’a souligné dans un communiqué datant du 17 avril 2021. Dans ce communiqué, il a également annoncé la fin des aides pour la mise en place des chaudières à gaz et des radiateurs électriques performants.

De ce fait, pour l’isolation de vos combles et de vos planchers, vous devez vous contenter d’une indemnisation entre 5 et 9,5 euros le mètre carré et non plus 20 euros le mètre carré. Oui, le coup de pouce isolation a vu aussi une diminution.

Se tourner vers quelles aides ?

Cette suppression précipitée de l’isolation à 1 euro n’a pas été très bien accueillie du côté des professionnels œuvrant dans la rénovation énergétique. Du côté des particuliers, il n’y a pas eu de si grosses réactions, vu que l’État propose d’autres aides permettant la réalisation des travaux d’économie d’énergie.

Si vous comptez isoler votre plancher ou vos combles, vous pouvez bénéficier de l’éco prêt à taux zéro. L’avantage de ce dernier réside dans la variété des travaux éligibles.

En effet, vous pourrez faire des travaux d’isolation, mais aussi l’installation d’un chauffe-eau tournant à l’énergie renouvelable et le chauffage. Avec l’éco prêt à taux zéro, vous pourrez avoir un prêt entre 7 000 et 30 000 euros.

Pour ces travaux d’économies d’énergie, vous pouvez également faire la demande de MaPrimeRénov’. Cette dernière est accessible à tous propriétaires et même à tous les copropriétaires, et ce, quel que soit le niveau de revenus.

Cependant, pour ce qui est du montant de Ma Prime Renov, votre niveau de revenu sera considéré. Il est à noter tout de même que même si la liste des travaux éligibles à cette aide est bien longue, on n’y retrouve pas l’isolation des combles perdus et des sols.

Certaines aides destinées aux travaux d’économies d’énergie sont cumulables, ce qui vous permettra de faire encore plus d’économie. On vous recommande quand même de bien vous renseigner avant le début des travaux.

Attention aux offres sur l’isolation à 1 euro

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, l’offre d’isolation à 1 euro, quelle que soit sa forme, n’est plus valable. Vous devez donc faire attention si une entreprise à laquelle vous n’êtes pas lié par contrat vous appelle pour vous faire une offre.

D’ailleurs, vous ne devez normalement pas recevoir de proposition d’offre de rénovation énergétique par téléphone. Ceci est interdit par la loi n°2020-901 du 24 juillet 2020.

Si on vous téléphone, c’est que cette entreprise a déjà eu un ancien contrat avec vous. Dans tous les cas, ne vous précipitez pas à la signature d’un quelconque contrat. Renseignez-vous d’abord auprès des services spécialisés.

ARTICLES LIÉS