Propriétaires-bailleurs : que penser de la colocation senior ?

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et on vous a parlé de la colocation senior ? Vous hésitez à louer votre bien dans ces circonstances et vous aimeriez en savoir plus sur ce système qui tend à se développer ? On vous parle dans notre article de la colocation senior, de ses avantages et de ses potentiels inconvénients pour un propriétaire de bien immobilier.

Colocation seniors : définition

La colocation senior consiste à vivre en tant que locataire dans un même logement, en sachant que, a minima, l’un des locataires inscrits sur le bail est senior. Cette dénomination inclut généralement les personnes âgées de plus de 70 ans.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’une estimation immobilière en ligne ?

Si le système de colocation concerne bien souvent des publics plus jeunes, on remarque aujourd’hui que le phénomène prend de l’ampleur auprès des seniors. Et pour cause : l’augmentation du prix de la vie, les petites retraites, le coût des EHPAD et de l’immobilier locatif ont en effet tendance à inciter les seniors à se regrouper en systèmes de colocation.

Cohabitation, santé, sécurité, coût…

Un logement à plusieurs, lorsque l’on est seul et senior ? L’idée peut paraître incongrue. Pourtant, elle l’est beaucoup moins pour une personne divorcée ou veuve. Prendre de l’âge, c’est aussi faire face aux désagréments de la santé et de la vie. Prendre un logement en colocation permet ainsi de se sentir en sécurité et de prendre les devants en gérant un domicile commun.

A lire en complément : Comment bénéficier du PTZ ?

De nombreux propriétaires font désormais face à une demande locative de la part de la population senior. Bien sûr, le système de colocation senior permet aux heureux élus de faire baisser leurs charges du logement tout en optant pour un mode de vie éloigné de l’isolement.

Par ailleurs, lorsque la santé entre en compte, les colocataires peuvent compter sur une entraide. La colocation pour seniors peut aussi être intergénérationnelle, afin de bénéficier de services et de formes d’aides concrètes au quotidien, le tout, dans un climat familial et convivial, dans une maison adaptée à tous.  Mais quels sont les avantages de la colocation senior pour un propriétaire bailleur ? On fait le point pour vous.

Les avantages de la colocation senior

Lorsque des personnes seniors décident de vivre en colocation senior, la loi stipule bien que le contrat de bail ne diffère en rien d’un contrat de bail classique. Une personne senior peut décider de refaire sa vie en tablant sur la location / colocation en logement commun. Les locataires présents dans un logement ne doivent pas être discriminés parce qu’ils sont seniors.

Pour un propriétaire bailleur, les avantages de la colocation senior existent bel et bien, et notamment du point de vue de la rentabilité. Le logement que vous louez peut aisément se louer au-dessus des prix du marché. Du fait que l’absence de carence locative, (forte demande), la colocation seniors et / ou intergénérationnelle tend à se développer et reste très recherchée.

Par ailleurs, en tant que propriétaire, vous n’avez généralement pas à vous occuper de chercher les locataires. La colocation, en tant que logement, est aussi un système viable car il se régénère et s’entretient grâce aux colocataires eux-mêmes. 

Vous avez aussi en tant que propriétaires des garanties financières non négligeables : le loyer est divisé et rentre dans tous les cas, puisque la clause de solidarité assure cette fonction sécuritaire pour vous. En cas de loyer impayé, vous êtes couvert. 

Enfin, un avantage fiscal à prendre en compte est la possibilité d’exonération d’impôt sur les revenus locatifs lorsque vous êtes propriétaire bailleur d’une colocation pour seniors. Si vous décidez d’habiter chez vous et de proposer des chambres en colocation, vous êtes considéré comme propriétaire colocataire. Cette situation est soumise à des conditions : 

  • La pièce louée doit être meublée ;
  • Votre locataire doit y être inscrit en résidence principale ;
  • Le loyer fixé doit rester en-deçà des plafonds (cf administration fiscale).

Y a-t-il des inconvénients à la colocation seniors ? 

Il n’existe finalement d’inconvénients que pour les locataires / colocataires. Il se peut que la cohabitation ne fonctionne pas ou que les règles de ménage et de vie ne soient pas fluides. Cela, en tant que propriétaire bailleur, ne vous regarde pas : votre colocation seniors / intergénérationnelle représente un plan d’investissement de vie qui bénéficie à des seniors en recherche d’un logement stable et d’un mode de vie moins onéreux.

ARTICLES LIÉS