Nos conseils pour la vidange de votre fosse septique

Certaines maisons sont dotées d’un système d’évacuation chargé de collecter les eaux usées non prises en compte par le réseau d’assainissement public. Les fosses septiques font partie intégrante de ce dispositif. Ce sont des cuves qui assurent le traitement des eaux résiduaires produites par les foyers. Il arrive parfois que les fosses septiques se bouchent et occasionnent des dégâts. La vidange est alors la solution recommandée pour éviter ces désagréments. Voici quelques recommandations pour purger vos fosses septiques.

Faites appel à un professionnel agréé

L’accumulation de débris engendre fréquemment l’obstruction des fosses septiques. Dans ce cas, vous pouvez noter des refoulements, une concentration d’odeurs nauséabondes et parfois des inondations. Afin d’éviter ces situations désagréables, la meilleure solution est de solliciter des professionnels pour la vidange de vos fosses septiques. Cette tâche requiert en effet des compétences particulières que seules les entreprises spécialisées en assainissement possèdent. Comme l’indique le site www.plombier-paris-artisans.fr, ces prestataires ont également les équipements nécessaires pour vous assurer des travaux de qualité, le tout en adéquation avec la réglementation en vigueur.

A lire en complément : Isolation Velux et fenêtre de toit : astuces pour une étanchéité parfaite

Les fosses septiques sont le nid de bactéries de toutes sortes. En cas de propagation, ces bombes sanitaires peuvent contaminer le sol et l’environnement, d’où l’intérêt de faire appel à des experts. La vidange des fosses septiques doit être confiée à un artisan ayant reçu l’agrément ANC (Assainissement Non Collectif). Décernée par les préfectures, cette autorisation permet d’identifier les vidangeurs accrédités.

Après la vidange, l’arrêté du 7 septembre 2009 relatif aux modalités d’agrément des vidangeurs astreint ces derniers à remettre un document BSMV (Bordereau de Suivi de Matières de Vidanges) à leurs clients. Cette attestation de conformité et de bon entretien peut servir de justificatif lors d’une inspection des services d’assainissement non collectif de votre commune. Enfin, pour trouver votre spécialiste de la vidange, nous vous suggérons de consulter les plateformes de mise en relation avec des professionnels.

A découvrir également : Les bons gestes pour économiser sur le chauffage cet hiver

conseils vidange fosse septique

La fréquence de vidange de votre fosse septique

Au quotidien, les fosses septiques reçoivent une importante quantité de déchets. Cette utilisation fréquente augmente les risques d’engorgement de ces cuves. Pour cette raison, il est conseillé de vidanger les fosses septiques de manière régulière. En règle générale, les fosses septiques doivent être purgées tous les 4 ans en moyenne. Ce délai peut se réduire à 2 ans lorsqu’il s’agit d’une résidence principale. Cela dit, la vidange des fosses septiques devient parfois urgente dans le cas où la quantité de débris présents dans les bacs de rétention atteint les 50 % de la capacité de ces cuves.

Pour avoir une idée du niveau des boues dans les fosses septiques, il vous suffit d’y plonger une tige métallique. Si les boues submergent la tige jusqu’à moitié, sachez qu’il est temps de purger vos fosses septiques. En plus de désengorger les canalisations, les professionnels de l’assainissement non collectif peuvent en profiter pour nettoyer les filtres et le bac à graisses de votre système. De cette manière, vous obtenez un dispositif d’évacuation parfaitement opérationnel.

Écologique, car répondant aux normes environnementales, la micro-station d’épuration est une autre solution pour traiter les eaux usées domestiques. Pour ce type d’installation, il est préconisé une vidange au minimum tous les 2 ans.

Un entretien régulier de votre fosse septique

Face aux inconvénients que peut engendrer l’obstruction des fosses septiques, il devient crucial de mettre en place un entretien régulier de ces cuves. Les détergents, les savons et les produits pour WC sont parfaitement indiqués pour assainir vos fosses septiques. Ces agents d’entretien ont été conçus avec des principes actifs qui prolongent la durée de vie de vos canalisations. C’est également le cas des activateurs biologiques de fosses septiques. Généralement en format liquide, ces produits facilitent l’épuration des conduits. Cela vous permet de réduire considérablement vos besoins en nettoyage de fosses septiques.

L’entretien des canalisations consiste à éliminer les bactéries qui s’y trouvent. Il est toutefois nécessaire de préciser que certaines bactéries sont utiles à la liquéfaction dans les fosses septiques. Pour cela, l’utilisation de l’eau de javel, d’antibiotiques et de produits chimiques est à proscrire pendant le nettoyage des fosses septiques. Ajoutons que le bouchage des fosses septiques est souvent causé par certaines mauvaises habitudes. En effet, les déchets solides et les matières non biodégradables jetés dans les canalisations augmentent les risques d’engorgement des fosses septiques.

Par conséquent, nous vous rappelons d’éviter ces comportements destructeurs en choisissant par exemple du papier hygiénique adapté aux fosses septiques. Pour les conserver en bon état, il faut vérifier certains points. Après l’élimination du tartre, veillez à la maintenance du filtre phyto épuration. De même, assurez-vous que la surface au-dessus de l’emplacement de la fosse enterrée est respectée. Prenez également l’habitude d’inspecter la fosse septique pour contrôler le niveau de boue dans les cuves. Enfin, nettoyez régulièrement les préfiltres afin d’assurer leur fonctionnement optimal.

ARTICLES LIÉS