Changement de fenêtres : quel type de vitrage choisir ?

Le choix du vitrage est très important lors du changement de fenêtres, notamment pour économiser de l’énergie ou favoriser l’entrée de la lumière. Sécurité optimisée, isolation thermique et phonique… pour votre confort, vous devez choisir un vitrage adapté à l’emplacement de vos fenêtres et à la configuration de votre habitation. Découvrez quelques conseils qui vous aideront à réussir le choix de votre vitrage.

Le double ou le triple vitrage pour une isolation thermique accrue

De nos jours, le double vitrage est le choix le plus populaire dans le cadre de la construction ou de la rénovation d’un logement. Ce type de verre se compose souvent de deux vitres d’environ 4 mm séparées par une couche d’air, d’argon ou de krypton de 16 ou 20 mm. Il convient à tous les types de fenêtres et peut facilement s’ajouter à un cadre en bois, en PVC ou en aluminium. De plus, le double vitrage possède d’excellentes propriétés thermiques et acoustiques et offre une sécurité accrue. Il permet également à la chaleur du soleil de passer à travers la fenêtre, ce qui facilite le réchauffement de votre intérieur en hiver.

Lire également : Comment contribuer à la transition énergétique ?

Quant au triple vitrage, il offre une qualité, une sécurité ainsi qu’une isolation thermique et acoustique optimisées. Il est d’ailleurs plus cher que le double vitrage et donc moins courant. Il se compose de trois panneaux de verre feuilleté espacés de 4 mm et d’une couche de 16 mm de gaz neutre argon ou krypton. Ce vitrage se positionne en première place avec le meilleur coefficient de déperdition thermique (Uw). Toutefois, la couche de verre supplémentaire augmente le poids de la fenêtre par rapport au double vitrage. C’est pourquoi beaucoup recommandent ce dernier. Comme on peut le voir sur le site de Calculeo, ces deux types de vitrage sont éligibles à des subventions dans le cadre d’un changement de fenêtres.

aides changement de fenêtres, vitrage changement de fenêtres

A lire aussi : Quelques conseils pour bien choisir votre porte d'entrée

Comment choisir le type de vitrage pour vos fenêtres ?

Pour choisir le type de vitrage adapté à votre logement, nous vous conseillons de tenir compte de trois paramètres, à savoir :

  • la performance thermique, désignée par le coefficient Ug,
  • la performance énergétique (facteur solaire énergétique),
  • la transmission lumineuse ou TL.

Hormis le vitrage, les fenêtres doivent faire l’objet d’une attention particulière, car chaque matériau présente des avantages et des limites. En plus d’être performant, le vitrage doit aussi s’harmoniser avec le reste du logement. Par ailleurs, le double vitrage est recommandé dans les régions présentant d’importants écarts de température entre les saisons chaudes et froides. Il est également préférable pour les fenêtres orientées au sud et à l’ouest, tandis que le triple vitrage sera plus efficace pour les menuiseries au nord ou à l’est.

Ainsi, lord du choix d’un vitrage, différents critères doivent être considérés, notamment le degré d’exposition de la fenêtre, la pièce concernée et l’emplacement de la maison. De plus, la compatibilité du verre avec les accessoires de la fenêtre est importante. Par exemple, si vous préférez des grilles d’aération acoustiques, nous vous conseillons d’opter pour un vitrage acoustique pour éviter de perdre les avantages des grilles (et vice versa).

Avez-vous droit à des aides pour le changement de vos fenêtres ?

Si vous habitez un logement datant d’au moins deux ans et qui constitue votre résidence principale, vous pouvez profiter d’aides financières pour les travaux de remplacement de vos fenêtres. Toutefois, il faut faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour en bénéficier. MaPrimeRénov’ offre une subvention de 35 à 50 % de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), en fonction des revenus. Cette aide n’est accordée qu’aux foyers modestes dont les travaux de rénovation permettent de faire des économies d’énergie de 35 % au minimum.

Par ailleurs, le logement doit avoir été construit il y a au moins 15 ans. Dès lors, les propriétaires à faibles revenus peuvent recevoir une aide allant jusqu’à 10 500 euros tandis que les propriétaires à très faibles revenus recevront jusqu’à 15 000 euros pour 30 000 euros de travaux au maximum. MaPrimeRénov est également une aide proposant une subvention de 40 à 100 euros par fenêtre, à condition qu’il s’agisse d’un remplacement de fenêtres à simple vitrage et que la maison ait au moins 15 ans.

Presque tout le monde est éligible à cette aide, à l’exception des ménages à « hauts revenus » d’après le barème de l’Anah. Parmi les autres aides, on peut citer l’éco-PTZ, les certificats d’économies d’énergie, la TVA à 5,5 %… Le choix d’un vitrage de qualité est crucial pour un confort thermique optimal en hiver comme en été. En effet, 30 % des pertes d’énergie sont dues à une mauvaise isolation des fenêtres. Le choix du bon vitrage est alors important pour améliorer l’isolation de votre maison et réduire de manière significative les coûts énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre.

ARTICLES LIÉS