Les travaux de plomberie dans une construction neuve

La construction d’une maison se passe par deux étapes à savoir les travaux de gros œuvre qui concernent l’édification des fondations, de la structure, des murs et de la toiture. Une fois ceux-ci terminés, on passe par le second œuvre. Ces derniers sont les finitions et ils concernent l’isolation, les revêtements extérieurs, les menuiseries intérieures, l’électricité, le chauffage, la climatisation et la plomberie. Les travaux de plomberie consistent à faire arriver l’eau du réseau de ville jusqu’aux robinetteries domestiques et à l’évacuer après utilisation vers les eaux usagées. Il est recommandé de faire appel à un professionnel dans la réalisation des travaux de plomberie.

Quels sont les travaux de plomberie dans une construction neuve ?

Dans une construction neuve, les travaux de plomberie s’effectuent en trois parties à savoir le système d’aération, de drainage des eaux usées et d’alimentation en eau. Ces trois systèmes requièrent une excellente planification. Pour cela, il faudrait utiliser un plan de plomberie. Seul un professionnel comme un plombier Boulogne-Billancourt dispose les compétences nécessaires pour l’installation de la plomberie dans la maison. Avant de commencer les travaux, il faut préparer l’installation sanitaire qui consiste à placer la fosse dans le trou qui lui est destiné lors du creusage des fondations. Il est primordial de la remplir d’eau aux trois quarts. Elle sera ensuite raccordée au vide sanitaire. Pour cela, vous devez demander auprès du service sanitaire de la mairie une validation des travaux.

A découvrir également : Assurer l’installation de votre serrure

Par ailleurs, il existe deux types de plans dans l’installation de la maison à savoir la pieuvre dont chaque appareil est relié à la nourrice centrale par une canalisation indépendante. Cette nourrice est un tube permettant d’unir de nombreux tuyaux. L’autre type c’est le repiquage dont la nourrice centrale alimente plusieurs nourrices secondaires placées à chaque étage de la maison. Dans ce genre d’équipement sanitaire, on pose le robinet d’arrêt avant chacune de ces nourrices secondaires. On retrouve ce système dans les habitations à étages.

Les étapes de l’installation du circuit de plomberie dans la maison

L’installation du circuit de plomberie nécessite une bonne planification à l’aide d’un plan de plomberie. Avant toute chose, il faut savoir que l’installation de ce circuit d’eau est utile pour l’installation des autres éléments de plomberie tels que la baignoire, le lavabo ou encore le WC. Celle-ci s’effectue par de nombreuses étapes dont la première est de mettre en place le compteur d’eau qui est l’élément indispensable dans la plomberie. Pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à une compagnie des eaux. Vient ensuite la robinetterie, puis la pose des vannes qui sont utilisés dans les robinets et les clapets dédiés à autoriser le passage de l’eau dans un seul sens ainsi que la soupape de sécurité ayant pour rôle d’organiser la pression dans une enceinte en évacuant l’excès de liquide.

A voir aussi : Surveiller sa maison pendant son absence, comment faire ?

Une fois ceux-ci installés, le professionnel passe par l’installation du détenteur qui est appareil destiné à limiter la pression dans les canalisations domestiques. La prochaine étape est de poser la tuyauterie. Pour cela, il vaut mieux demander conseil à un spécialiste les modèles de tuyaux qui s’adaptent aux installations de plomberie dans la maison. Il en existe en fonte solide qui sont très silencieux mais difficiles à manipuler, en PVC performant pour l’évacuation du liquide, en cuivre qui sont très résistants pour le circuit d’eau froide ou chaude ou en cuivre chromé qui sont plus faciles à courber et idéals pour l’alimentation des appareils sanitaire. On peut aussi trouver sur le marché des tuyaux en PEX c’est-à-dire plastique rigide adaptés à l’alimentation en eau chaude ou froide.

Tags: 
travaux de plomberie