Les choses essentielles a savoir lorsqu’on emmenage dans son premier logement etudiant.

Ça y est, le grand moment tant attendu est arrivé !  Après avoir franchi l’épreuve du bac avec les honneurs, réussi à tirer votre épingle du jeu sur parcours Sup et choisi votre établissement d’études supérieures, vous allez quitter le cocon familial et voler enfin de vos propres ailes pour emménager dans votre premier appart’ d’étudiant. Mais comme vous allez vite vous en rendre compte, la liberté s’accompagne de nouvelles responsabilités, et parmi celles-ci les démarches qu’il vous faudra effectuer avant de pouvoir enfin en profiter.

C’est pourquoi nous vous proposons un passage en revue simple et efficace de certaines de ces étapes incontournables en vous prodiguant conseils et astuces dans la suite de cet article. Objectif : que celles-ci s’effectuent dans les meilleures conditions, du choix de votre assurance habitation à votre état des lieux, en passant par le choix de votre contrat d’énergie.

A lire également : Quelles motos avec un permis de conduire B ?

Choisir un contrat d’assurance habitation pensé pour les étudiants.

Lorsque l’on est étudiant, chaque euro compte, la société générale l’a bien compris et propose des contrats d’assurance logement étudiant spécialement pensés pour offrir un niveau de garantie complète et étendue à prix réduits. En plus des nombreuses garanties incluses dans ces contrats, ils offrent notamment une franchise à cout réduit de seulement cent euros. Mais aussi une assistance vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, très pratique lorsqu’on rencontre un problème de plomberie ou de serrurerie en plein week-end, une garantie de sérénité bienvenue qui vous aidera à vous concentrer sur vos études…

Lire également : Comment calculer un bon rendement locatif ?

La souscription à une assurance habitation est bien plus qu’un incontournable : c’est une étape obligatoire pour pouvoir louer un logement. Il faudra bien veiller à ne souscrire que les options qui correspondent à la surface de votre logement et à la valeur de vos effets personnels pour maitriser au maximum le montant de vos mensualités. Notons au passage qu’il existe également des contrats d’assurance logement pour les colocations. 

Être minutieux lors de l’état des lieux. 

Lors de l’établissement de l’état des lieux, il faut être particulièrement scrupuleux et noter chaque défaut, dommage ou signe d’usure de l’ensemble de celui-ci, et de l’étayer en prenant en photo l’intégralité de l’appartement, avec un maximum d’éclairage et sous plusieurs angles. Cela permettra de démontrer votre bonne foi lorsqu’il sera temps de récupérer votre caution quand vous quitterez votre logement étudiant, mais aussi d’éviter que des propriétaires peu scrupuleux vous facturent des travaux illégitimes… Une fois installé et vos affaires disposées dans votre nouveau foyer, prenez à nouveau l’intégralité de vos effets personnels contenus dans votre logement étudiant. Cela servira en effet pareillement de preuves en accompagnement des factures en cas de sinistre pour que votre assurance puisse vous rembourser plus facilement. 

Opter pour un contrat d’énergie en heures creuses pour faire des économies. 

Choisir un contrat d’énergie en heures creuses et faire fonctionner vos appareils les plus énergivores pendant ces périodes vous permettra de réduire substantiellement vos factures. En programmant les machines à laver, le chauffe-eau et le chauffage, ou encore la recharge des appareils durant ces tranches horaires sera la meilleure méthode pour réduire au maximum le budget que vous devrez y consacrer, ce qui mérite bien quelques ajustements.

ARTICLES LIÉS