Est-il possible d’acheter à deux et d’emprunter seul ?

Comment acheter une maison ou un appartement sans co-emprunteur ? Vous pourriez avoir besoin de faire un prêt pour acheter une voiture, ou emprunter pour devenir propriétaire, mais comment obtenez-vous un crédit avec un seul salaire ? Qu’il s’agisse de demander un prêt personnel sans co-emprunteur, ou de faire un prêt immobilier avec un seul CDI, l’attitude des banques ne sera pas d’abord vous ouvrir la porte à grande échelle. Si vous êtes dans cette situation, lisez nos conseils à suivre avant de tenter l’aventure.

A voir aussi : Investissement locatif : comment bien préparer sa retraite avec la loi Pinel ?

On peut emprunter seuls ?

Tout d’abord, vous devez savoir que pour un prêt immobilier, la banque ne fait aucune différence : peu importe qu’il y ait une ou deux personnes pour soumettre le dossier. La banque appliquera toujours les mêmes règles, et les conditions d’acceptation seront également identiques.

A lire en complément : Propriétaires-bailleurs : que penser de la colocation senior ?

Un exemple : seul ou deux, être fait à la banque de France , il s’agit d’un « non » assuré.

La banque commencera donc par évaluer votre capacité de dette. Une femme célibataire qui gagne 5 000€ par mois n’aura pas les mêmes chances qu’une femme célibataire qui touche le SMIC, ou une femme souhaitant emprunter seul à CDD .

Donc, vous devrez commencer par choisir d’acheter un appartement en fonction de vos moyens et les critères de la banque.

Ce qu’il faut pour emprunter seul

Idéalement, vous devez :

  • Être en fonction au moment de la demande.
  • De préférence en CDI.
  • Démontrer une stabilité professionnelle inrésistante.

En effet, une seule personne qui l’emprunte est plus risquée pour la banque, surtout en cas de perte d’emploi. La prime d’assurance sera donc fixée en conséquence et sera probablement plus élevée si vous empruntez seul.

Acheter avec un seul salaire sans contribution

Là, cela devient encore plus compliqué parce que peu de banques prêtent quand il n’y a pas de contribution personnelle. C’est un moyen pour elle de réduire les risques, car si le prêt est moins important, le remboursement sera plus rapide.

C’est le BDF lui-même qui encourage les banques à faire preuve de vigilance sur cette question. Leurs principaux critères sont les suivants :

1. Faire des prêts qui sont liés au prix de l’immobilier

2. Limitation du risque de dette

Une contribution garantit à la banque de recouvrer son prêt en cas de non-paiement, même en cas d’escompte de la propriété lors de la revente.

Emprunter en apportant 50% de la somme est de mettre de bonnes chances de votre côté pour voir votre crédit accordé.

Cependant, vous pouvez toujours réussir à emprunter sans apport personnel, surtout si vous prévoyez d’acheter à louer.

3. Limiter la durée du prêt

Il est considéré qu’un crédit de 30 ans pèse beaucoup trop dans la vie d’un ménage. Trop long terme augmente le risque de dette et de non-remboursement.

4. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 30% du revenu

Il est préférable de rembourser ses autres prêts avant d’aller à sa banque pour un « gros » crédit.

Est-il possible d’emprunter seul et sans contribution ?

L’important est de trouver des solutions ou des conseils pour réduire votre taux d’endettement.

Obtenir un prêt sans intérêt , appelé prêt de taux de 0% est l’un d’entre eux. Vous pouvez également envisager un prêt d’adhésion sociale (PAS) ou une aide du Fonds d’allocations familiales (CAF), ce qui réduira vos paiements mensuels (versés directement à la banque).

En savoir plus sur PTZ

Le montant du prêt à taux zéro (PTZ) dépendra de votre revenu. Vous ne serez pas en mesure de dépasser un certain montant plafond.

D’autres variables seront prises en compte dans le calcul : est-ce un logement neuf ou ancien, combien de personnes composent la maison, quelle est la zone géographique d’achat, etc…

Emprunter seul ou 2 ?

Il est d’usage de penser, à juste titre, que le crédit est plus facile à obtenir pour deux personnes, en particulier en raison du taux d’endettement.

Co-emprunt signifie signer avec deux un contrat de prêt et être solidairement et plusieurs des remboursements.

Chacune des deux personnes sera traitée de la même manière par la banque : il n’y aura pas d’emprunteur primaire et secondaire.

Attention : il ne sera pas possible d’emprunter à deux si l’une des deux personnes est interdite de la banque et est déposée auprès de la Banque de France (au Dossier des Incidents de Remboursement de Crédit aux Particuliers — FICP).

Couples mariés ou non mariés

La personne avec qui vous faites le prêt peut ne pas être votre conjoint. Dans ce cas, l’assemblage du dossier est basé sur le revenu des deux personnes, mais aussi sur leurs dettes.

Pour les couples mariés, le contrat de mariage est important (régime de séparation des biens) car il vous dira s’il est préférable d’emprunter seul ou pour deux.

En l’absence d’un contrat, les conjoints sont conjointement et plusieurs des dettes, même s’ils ont été contractés séparément.

La différence avec la liaison articulaire

Ce dernier est un actif dans le dossier de crédit, car une personne garantira le paiement des versements mensuels, devenant une caution conjointe et plusieurs.

Encore une fois, dans ce cas, la banque prendra en compte le revenu des deux personnes. Le co-emprunteur ne sera pas nécessairement le co-acheteur.

Et dans le cas de séparation ?

Lorsque vous prenez deux un crédit immobilier sur 25 ans, il n’y a rien à dire que l’amour durera toujours…

Comment mettre fin à son statut de co-emprunteur ? En remboursant le crédit à l’avance, ou s l’autre personne accepte de reprendre les remboursements complets, avec l’accord du banquier.

En fin de compte, s’il est possible d’emprunter pour une femme célibataire, il y a beaucoup d’obstacles, en commençant par le salaire. Mais à l’impossible, personne n’est lié…

ARTICLES LIÉS