Comment carreler au mortier ?

L’installation d’une tuile de terrasse n’est pas très différente de la pose d’un carrelage à l’intérieur, mais nécessite de la rigueur et de la méticuleuse afin d’obtenir un résultat durable, résistant et esthétique. La phase la plus importante et essentielle est la planification et la préparation de votre site extérieur.

TECHNIQUES DE POSE DE CARREAUX EXTÉRIEURS

Bien que la pose que nous recommandons pour votre carrelage de patio est collée pose, il existe en fait 3 types de pose pour les carreaux d’extérieur :

Lire également : Le parquet collé : principe et règles de pose à respecter

— La pose collée : consiste à coller au mortier colle les carreaux sur un support sec, sain et stable, comme une dalle de béton. Vous pouvez éventuellement y ajouter un tapis d’égouttage. Cette pose est la plus confortable et simple, pour un résultat optimal

— La pose sur des goujons : consiste à poser les carreaux sur des tampons synthétiques souvent réglables en hauteur, laissant des espaces pour le drainage des eaux pluviales. Cette installation a le grand avantage d’offrir une terrasse amovible, qui permet également l’accès à l’étage d’origine, un véritable atout sur un balcon ou une terrasse sur le toit par exemple

A découvrir également : Comment s’assurer une bonne isolation ?

— Installation scellée : consiste à poser la tuile sur un mortier, puis à la sceller sur le sol. Cette technique traditionnelle nécessite la pré-installation d’un tapis de drainage sur la pente et nécessite donc de l’expérience dans la pose de carreaux extérieurs

TYPES DE CONFIGURATION DE POSE

Sauf si vous choisissez de faire des dessins de style réel avec des carreaux de différentes tailles, il existe 3 principaux types de configuration de la pose de carreaux extérieurs, pour les carreaux de la même taille.

— Droite, ou « purge » consiste à aligner les carreaux de tuiles sur le (s) mur (s), les arrêts contre le mur, linéairement et identiques sur chaque rangée. C’est le type d’installation le plus commun et le plus facile pour une terrasse (et celle que nous détaillons ci-dessous)

— La pose diagonale est également très populaire : elle consiste à positionner une tuile au centre de la terrasse pour définir la pose des diagonales, perpendiculaire l’un à l’autre

— La pose décalée, ou « joints agacés » peut se faire sur la pose droite ou diagonale et consiste à déplacer les lignes de tuiles les unes par rapport aux autres, comme pour la pose des planches de parquet par exemple. Malgré tout, nous vous conseillons d’observer une certaine régularité, par exemple la pose d’une tuile de rangée dans 1/3 de la tuile de la rangée précédente et ainsi de suite. Avoir la boussole dans les yeux et le compteur toujours à portée de main

CHOIX DES MATÉRIAUX : TUILES ET MORTIER

1. TUILE  :

— Qualité de la tuile : certaines caractéristiques clés doivent être prises en compte lors du choix de votre tuile : adhérence pour éviter de glisser (votre tuile doit absolument être antidérapante), résistance aux chocs, rayures, passages, résistance aux conditions climatiques (UV, gel, humidité). Ne négligez pas sa qualité, au risque d’avoir à refaire votre terrasse après 2 ou 3 saisons. Vous pouvez vous référer à la norme UPEC indiquée sur l’emballage ou demander conseils de votre vendeur Lapeyre

— Mesure et calcul de la quantité : Une fois votre technique et le type d’installation déterminés, mesurez votre terrasse pour évaluer la quantité de tuiles nécessaires pour couvrir votre terrasse, sans oublier les pertes dues aux coupes. Laissez une marge d’erreur d’environ 10%, surtout si vous commencez à couper la tuile. Le surplus sera utilisé pour assurer les chutes et les coupures possibles, puis vous permettre de remplacer une tuile endommagée à l’usure

2. MORTIERS  :

Le mortier de colle et le mortier de jointure doivent être adaptés à la pose externe de carreaux et donc être capables de résister à l’humidité (classe de mortier de colle C2, C2 S1 ou C2S2). Planifier en moyenne 5kg de mortier de colle par m2 de tuile (à confirmer selon les recommandations du fabricant), sachant qu’un double collage sera préféré (sol et carrelage).

AVANT DE POSER LA TUILE : MATÉRIEL ET PRÉPARATION

Avant de commencer à poser vos carreaux de terrasse, voici une liste des matériaux dont vous aurez besoin au fur et à mesure que votre travail de plein air progresse, et quelques règles à suivre pour préparer votre chantier de construction.

LE MATÉRIEL

— Tuiles d’extérieur en quantité suffisante

— Colle mortier

— Mortier de jointure

— Braces

— Truelle

— Spatule tnotée

— Maillet ou chauve-souris de carreleur

— Coupe-carrelage électrique ou carrelage (possible à louer)

— Point à dessiner (pour les courbes)

— Compteur Mason et règle

— Raclette en caoutchouc

— Niveau bulle et carré

— Profilés de finition pour bordures ou plinthes

— Éponge, chiffons, gants et lunettes de protection

Astuce Lapeyre : Ouvrez toutes vos tuiles avant de commencer et mélanger vos tuiles, pour obtenir une couleur de teinte harmonieuse et ainsi contourner les différences de couleur entre les lots.

LA PRÉPARATION

Plus important encore qu’à l’intérieur, la préparation de votre sol qui recevra le carrelage de terrasse est primordiale. Votre support doit être propre, plat et stable pour accueillir votre tuile, mais aussi respecter l’inclinaison nécessaire au drainage de l’eau de pluie (au moins 1 cm par mètre).

1. Préparation du sol : Le plancher idéal pour recevoir des carreaux extérieurs à coller est une chape de ciment ou de béton avec une inclinaison de 1 cm par mètre. Sur une tuile fraîche, vous devrez attendre au moins 1 mois de séchage avant d’envisager la pose de votre tuile : planifier si vous prévoyez de profiter de votre terrasse par beau temps !

a. Remplissez les trous et les fissures avec du mortier de colle.

b. En option, gratter la rugosité.

c. Industriel sous vide sur toute la surface.

d. Traiter les problèmes d’humidité même infiltration.

e. Appliquer un produit fongicide et imperméabiliser.

2. Le dessin = traçage des marques : ce phase de préparation est spécifique aux carreaux d’extérieur. Afin de prévoir les coupes, vous poserez vos carreaux blancs sur votre surface pour être carrelés et dessiner les marques sur le sol. Les coupes sont généralement faites le long du mur de la maison pour être moins visibles. (type d’installation : droit).

a. Dessinez sur le sol une ligne perpendiculaire au mur à côté de votre terrasse, au milieu de la longueur.

b. Départ de la rangée la plus éloignée du mur de façade (bord extérieur de votre terrasse) et positionnez votre première tuile le long de la droite dessinée sur le sol, puis revenez au mur avec les carreaux suivants, en ajoutant les accolades aux intersections.

c. Effectuer le même travail le long de la dernière rangée de tuiles entières parallèles au mur (si près du mur).

d. tracez la ligne le long des dernières tuiles entières posées sur le sol : cela vous donnera la ligne de coupe pour la dernière tuile le long du mur.

e. Vérifiez à nouveau que vous aurez la quantité de tuiles nécessaire pour couvrir votre toute la surface.

Astuce Lapeyre : une tuile extérieure ne peut pas être posée sur une vieille tuile, de la terre ou du gravier. Dans tous les cas, vous devrez évacuer l’ancien plancher et/ou verser une chape de ciment qui servira de support stable pour la pose de votre nouvelle tuile.

POSE DE CARREAUX SUR UNE TERRASSE : ÉTAPES ESSENTIELLES

Pour vos outils : il est temps de commencer à poser votre terrasse carrelée, la pose qui se fera par temps sec, idéalement entre 18 et 22 degrés de température extérieure. Ici, nous vous expliquons la technique pour une installation droite à adapter si vous avez opté pour une installation diagonale ou décalée.

5 ÉTAPES INCONTOURNABLES

1. Collage  : Préparez votre mortier de colle selon les recommandations du fabricant. Vous pouvez utiliser un mélangeur électrique si vous avez besoin de préparer une grande quantité de colle de mortier dans un seau. Effectuer un double collage du sol et l’arrière des carreaux à l’aide d’une spatule crantée, sur la surface de l’ première rangée à coller. Commencez au coin de vos intersections dessinées, avec la tuile la plus éloignée de la terrasse, au milieu de la longueur.

2. Pose de la première tuile  : Placez la première tuile à l’aide du maillet de tuile pour perfectionner son adhérence, puis continuer en ligne vers le mur, positionnant les accolades aux intersections de chaque tuile.

3. Couches de pose : tous les 3 carreaux, vérifiez la planéité de votre pose (toujours en respectant la pente initiale) et l’adhérence correcte des carreaux. Si nécessaire, frapper avec le maillet pour remettre l’aplomb. N’oublie pas les croix !

4. Finitions de pose (plinthes, profils, bord de pont) : pour la dernière ligne de carreaux le long du mur, ne pas oublier l’espace pour le joint de finition. Les profilés de finition ou les plinthes sont utilisés pour faire les coins des bords du pont : placez vos profils d’abord, avant de coller la dernière tuile en le faisant glisser en dessous. Nous vous conseillons de renforcer l’étanchéité de votre terrasse en plaçant un joint en silicone affleurant avec la dernière rangée de carreaux, avant le collage des plinthes et des profils.

5. Fin de la pose : Retirez toutes vos accolades et laissez sécher au moins 24 heures. (vous serez toujours en mesure de retirer les accolades ou de les noyer après 24h !).

DÉCOUPES

Les carreaux d’extérieur sont souvent plus épais que les carreaux de sol ou de mur d’intérieur. Pour les découpes, vous aurez probablement besoin d’un coupe-carreaux électrique pour couper avec précision et rapidement (vous les trouverez à louer pour éviter trop de dépenses). N’oubliez pas les lunettes de protection et les gants, soulevez vos manches et retirez tout bijou ou montre au poignet.

Coupes droites  : Prenez vos mesures et dessinez votre coupe au crayon sur la tuile avant d’utiliser le coupe-carreaux. Il sera plus facile de couper environ 1/3 de la tuile dans une direction puis de recommencer dans la direction opposée

Tasses incurvées (pipe, arbuste…) : dessinez votre crayon coupé sur votre tuile. À l’aide d’une pointe de dessin ou d’un crayon gras, coupez et grillez la pièce à couper (marque qui la rend plus facile à couper). Utilisez de préférence une meuleuse d’angle avec disque diamanté pour une coupe nette et précise

FINITION : POSE DU JOINT DE TUILE EXTÉRIEURE

  • Suivez les instructions du fabricant pour mélanger votre mortier de joint : vérifiez avant de commencer que la quantité préparée sera suffisante pour couvrir toute la surface de votre terrasse
  • Placez 4 à 5 m2 de mortier et étalez avec la raclette en caoutchouc. Gratter en traversant les passes mais sans presser afin de ne pas creuser les joints
  • Puis frotter sur un chiffon sec, puis lisser les articulations avec l’éponge humide (n’hésitez pas à mettre des genouillères !). N’oubliez pas les bords de la terrasse
  • Après environ 2 heures de séchage, nous vous recommandons de saupoudrer votre dalle de pont avec de la sciure de bois, pour absorber l’excès de mortier, puis Nettoyer votre terrasse avec une éponge humide une dernière fois

Votre terrasse est maintenant parfaitement carrelée et prête à recevoir votre table de jardin, pots décoratifs ou salon extérieur ! Pour le garder frais, suivez notre guide « Nettoyer et entretenir une terrasse carrelée ».

Bois, pierre, béton, naturel, authentique ou contemporain : tous les styles de carreaux de terrasse sont dans nos magasins Lapeyre ! N’hésitez plus…

ARTICLES LIÉS