Comment signaler le travail pour Windows ?

  • 1 Nouveau modèle de plainte Inspection du travail
    • 1.1 Quand puis-je demander l’intervention de l’Inspection du travail ?
    • 1.2 Défaut de payer le salaire : que faire ?
    • 1.3 Plainte de violation de la relation de travail
  • Index

Nouveau modèle de plainte Inspection du travail

Comment poursuivre l’employeur pour les violations affectant la relation de travail ? Comment demander l’intervention de l’Inspection de l’emploi ? L’Inspection nationale du travail a publié dans la section modulaire de son site Web le modèle de plainte en cas de non-respect des normes du travail.

A voir aussi : Comment estimer le coût de la mise à niveau ?

La demande d’intervention de l’organisme de surveillance de l’employeur ne peut pas être faite de manière anonyme, doit être remplie correctement et il est essentiel de joindre des documents utiles susceptibles d’essayer ce que dit latravailleur.

Quand puis-je demander l’intervention de l’Inspection du travail ?

Le travailleur peut signaler l’employeur au cas où vous le souhaitez :

A découvrir également : Déclarer le travail de jardinage ?

  1. régulariser une relation de travail en noir, sans contrat de travail, sans paiement de la contribution Inps et sans aucun droit,
  2. régulariser une relation de travail avec un contrat de travail, mais effectuée de différentes manières que celles indiquées sur le contrat de travail individuel,
  3. pour non-paiement des rémunérations,
  4. en cas de non-paiement des treizième et quatorzième mois si prévu,
  5. en raison du non-paiement du traitement en fin de relation ;
  6. pour le non-paiement des heures supplémentaires,
  7. pour les heures de travail enregistrées avec d’autres éléments de la masse salariale,
  8. lorsque l’employeur ne respecte pas les horaires, les heures de travail, le repos et les vacances.

Toute demande d’intervention doit :être spécifique. Par exemple, dans le cas d’un travail noir, le travailleur doit indiquer :

  • la période de travail, les jours et les temps,
  • le lieu de travail,
  • qui a coordonné les travaux et pris des dispositions,
  • le montant des rémunérations ;
  • tout témoin disponible pour déclarer l’irrégularité de l’employeur.

Chaque demande doit être jointe au document d’identité du travailleur et à tous les documents utiles à l’appui de la déclaration.

Défaut de payer le salaire : que faire ?

Si l’employeur ne respecte pas les dates de paiement des salaires indiquées dans la convention collective de l’industrie de référence, le travailleur dispose de plusieurs instruments pour demander le paiement de la rémunération, avant de demander l’intervention de l’Inspection du travail. Le fournisseur de travailleurs peut :

  1. mettre l’employeur, écrire une lettre avec enregistré avec la déclaration reçue ou pec, après un mois de retard de salaire. Dans la lettre, l’employeur doit se méfier de payer le salaire dans les 10 jours suivant la réception de la lettre. Le travailleur a 5 ans, à compter de la date de cessation d’emploi, pour demander le paiement des salaires.
  2. recourir à un avocat. Si le travailleur est en possession du montant exact de la réclamation (déduction faite des salaires impayés), le juriste peut conseiller de procéder à l’ordonnance d’injonction. Le décret d’injonction est notifié à l’employeur dans un délai de 60 jours à compter de la demande adressée au tribunal, par un cabinet d’avocats (avocat) et, dans ce cas, l’employeur dispose de 40 jours à compter de la notification, de payer le salaire ou de prendre des dispositions pour se défendre
  3. prévoir la démission pour un motif valable ; lorsque l’employeur deemploi n’a pas payé au moins deux/trois salaires. (Par exemple, lorsque l’employeur n’a pas payé le 1er mars, décembre 2019 et janvier 2020). La démission est immédiate et se fait via une procédure télématique, sur le site web du ministère du Travail. Plus tard, l’employeur devra contester l’employeur le salaire, pour obtenir le chômage Naspi.

Plainte des violations de la relation de travail

En cas de violation de la relation de travail, le travailleur peut signaler l’employeur à l’Inspecteur de l’emploi. Il suffit de remplir le formulaire dans la pièce jointe et d’indiquer en détail ce que la violation fait référence et de le prouver avec des témoins ou des documents valides.

Le modèle de plainte doit être daté et signé et envoyé à la Direction provinciale du travail sous compétence en fonction de la résidence du travailleur, par :

  • recommandé avec reçu deretour,
  • pec, e-mail certifié du travailleur.

Rappelons que l’employeur est également tenu de remettre le bulletin de paie mensuellement et de respecter le minimum contractuel exigé par la loi.

Si l’employeur ne livre pas le bulletin de paie ou si le salaire est inférieur au tableau minimum prévu des conventions collectives et par la loi, l’employeur est passible d’une pénalité de 150 à 900 euros. Si l’entreprise est récidive dans la livraison du bulletin de paie ou si les feuilles de paie sont irrégulières, l’employeur doit payer une pénalité :

  • de 600 EUR à 3600 EUR , lorsque la violation dure plus de 6 mois et touche plus de 5 travailleurs de l’entreprise,
  • de 1200€ à 7200€, lorsque l’irrégularité dépasse 12 mois et touche plus de 10 employés.

Nous vous recommandons de vérifier mensuellement la paie mensuelle,vérifier les jours de travail ou les heures de travail et tous les éléments de rémunération brute. En fait, plusieurs employeurs, inclure dans le salaire mensuel : vacances, permis ou accumulation des treizième et quatorzième, sans le consentement du travailleur.

Besoin de conseils personnalisés en droit des travailleurs ? Conseil en ligne insindacabili.it Visitez notre boutique en ligne dès maintenant et choisissez TuaConsulenza !

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!